Mercredi 19 mai 2021 / 19h00
Date supplémentaire : Jeudi 20 mai 2021 / 19h00
Théâtre des Champs-Élysées

E LUCEVAN LE STELLE

Pretty Yende, soprano
Benjamin Bernheim, ténor
Orchestre de chambre de Paris
Sascha Goetzel, direction

Les Grandes Voix, l’orchestre et les artistes ont souhaité vous offrir une belle surprise en vous annonçant que le concert a pu être doublé et que vous pourrez venir les entendre également le jeudi 20 mai à 19h00.
Les personnes qui avaient déjà des billets pour le concert du 19 mai ont été contactées par le théâtre pour choisir la date de leur venue (la salle étant dorénavant limitée à 700 places avec 2 sièges d’écart – contre 1 siège auparavant – entre chaque spectateur ou groupe de spectateurs, nous dépassions le nombre autorisé).
Pour ceux qui n’avaient pas encore de billets, il est désormais possible d’en acheter pour les deux dates !

CHARLES GOUNOD
Roméo et Juliette, « De grâce, demeurez… Ange adorable… »
Faust, « O Dieu, que de bijoux »
Faust, « Quel trouble Inconnu… Salut ! demeure »
Faust, Valse de Faust

GAETANO DONIZETTI
L’Elisir d’amore, « Una furtiva lagrima »
Lucia di Lammermoor, « Regnava nel silenzio… Quando rapito in estasi »
Lucia di Lammermoor, « Lucia perdona… Verranno a te sull’aure »

PIETRO MASCAGNI
Cavalleria Rusticana, Intermezzo

GIUSEPPE VERDI
La Traviata, « È strano… Ah! fors’è lui… Sempre libera »

CHARLES GOUNOD
Roméo et Juliette, « L’amour… Ah! Lève-toi, soleil… »

JULES MASSENET
Manon, « Toi ! Vous !… N’est-ce plus ma main »

GIUSEPPE VERDI, La Traviata, “Libiamo, ne’ lieti calici” (Pretty Yende et Benjamin Bernheim – Opéra de Paris, 28 septembre 2019)

CD “Dreams”
Paru en 2017
chez Sony Classical

CD “Benjamin Bernheim”
Paru en 2019
chez Deutsche Grammophon

Acclamée au Théâtre des Champs-Élysées fin 2018 dans un programme baroque, Pretty Yende retrouve le public de la capitale en compagnie cette fois de Benjamin Bernheim. Cela tombe bien : leur duo que l’on jurerait déjà mythique a été consacré par les Trophées 2019 de Forum Opéra, les désignant conjointement artistes de l’année suite à leur performance très marquante de La Traviata à l’Opéra de Paris dans la mise en scène de Simon Stone. La jeune soprano sud-africaine a également séduit en Norina dans Don Pasquale ; le ténor français, quant à lui, a enchaîné les prises de rôle durant toute la saison et a publié son premier album solo où alternent des extraits d’opéras italiens, russes et français. Gageons que leur première apparition commune pour un récital avec orchestre sera une réussite de plus.

5 – 10 – 35 – 60 – 90 – 110 €

Concerts sans entracte

Le concert du 19 mai sera enregistré par France Musique.

prettyyende.com/
benjaminbernheim.com/