Patricia Petibon, 15 mai 2022, Philharmonie de Paris

Dimanche 15 mai 2022 / 16h30
Philharmonie de Paris / Grande salle Pierre Boulez

CLAIR-OBSCUR

Patricia Petibon, soprano
La Cetra
Andrea Marcon, direction

Biago Marini
Sonata sopra la monica

Stefano Landi / Anonyme
« Passacaglia della vita »

Georg Friedrich Haendel
Rinaldo, « Ah, crudel il pianto mio »

Tomaso Albinoni
Concerto pour hautbois en ré mineur, Op. 9 n°2

Georg Friedrich Haendel
Giulio Cesare in Egitto, « Se pietà di me son senti »

Jean-Philippe Rameau
Les Boréades, Entrée de Polymnie
Platée, « Air de la folie »

Jean-Philippe Rameau
Hippolyte et Aricie, « Cruelle mère des amours »

Christoph Willibald Gluck
Orfeo ed Euridice, Air des Furies

Wolfgang Amadeus Mozart
Idomeneo, « Estinto è Idomeneo?… Tutte nel cor vi sento »

Christoph Willibald Gluck
Les Amours d’Alexandre et Roxane, Chaconne
Paride ed Elena, « Le belle immagini »
Orfeo ed Euridice, Ballet des Ombres heureuses

Wolfgang Amadeus Mozart
Idomeneo, « O Smania!… D’Oreste, d’Ajace »

Réservations dès le mardi 5 octobre 2021 en abonnement ou dès le mardi 26 octobre 2021 à l’unité

Jean-Philippe Rameau, Platée, « Formons les plus brillants concerts… Aux langueurs d’Apollon », Air de La folie (Patricia Petibon, Le Concert d’Astrée, direction Emmanuelle Haïm – Théâtre des Champs-Elysées, 2015)

CD “Rosso”
Paru chez Deutsche Grammophon
en 2010

Elle possède une voix unique, cristalline et malléable, tour à tour espiègle et dramatique, toujours profondément bouleversante. Patricia Petibon s’offre entièrement quand elle est sur scène, qu’elle incarne l’héroïne d’un opéra ou qu’elle se produise en récital. Bien connue du public français, elle a su s’approprier des répertoires variés au point de les faire siens comme personne : le baroque suite à son compagnonnage auprès de William Christie, Mozart dans le prolongement évident de ses premières amours, l’opéra italien avec Rigoletto ou La Traviata, la musique française sous toutes ses coutures – qu’il s’agisse de Massenet, Debussy, Poulenc, ou des créations de Boesmans et Escaich.
La grande soprano française revient aux fondamentaux dans ce nouveau récital qui offre à entendre l’essence même de sa personnalité lyrique : Haendel, Gluck, Rameau et Mozart, voilà des compositeurs qu’elle connaît de manière extrêmement intime, et qu’elle aborde désormais avec une maturité ô combien inégalée.

10-20-32-47-62-72 €

Coproduction Philharmonie de Paris / Les Grandes Voix

fr-fr.facebook.com/PatriciaPetibon.soprano
lacetra.ch