Anna Netrebko, 25 mai 2022, Philharmonie de Paris

Mercredi 25 mai 2022 / 20h30
Philharmonie de Paris / Grande salle Pierre Boulez

DAY AND NIGHT

Anna Netrebko, soprano
Elena Maximova, mezzo-soprano
Malcolm Martineau, piano
Giovanni Andrea Zanon, violon

Sergueï Rachmaninov
« Siren » (Les lilas), op. 21 n°5
« U moego okna » (Devant ma fenêtre), op. 26 n°10
« Zdes’ horosho » (Ici il fait bon), op. 21 n°7

Nikolaï Rimsky-Korsakov
« Zvonche zhavoronka pen’e » (L’alouette chante plus fort), op. 43 n°1

Richard Strauss
« Morgen » (Matin), op.  27 n°4 – avec Giovanni Andrea Zanon

Claude Debussy
« Il pleure dans mon cœur », l. 60 n° 2

Gustave Charpentier
Louise, « Depuis le jour »

Piotr Tchaïkovski
« To bylo ranneju vesnoj » (C’était au début du printemps), op. 38 n°2
« Skazhi o chem v teni vetvej » (Dis-moi sous l’ombre des branchages), op. 57 n°1

Frank Bridge
« Go not, happy day »

Ruggero Leoncavallo
« Mattinata », op. 5

Piotr Tchaïkovski
La Dame de Pique, Duo de Lisa et Polina – avec Elena Maximova

Nikolaï Rimsky-Korsakov
« Redeet oblakov letuchaja grjada » (Enfin les noirs nuages vont s’éparpillant), op. 42 n°3

Sergueï Rachmaninov
« Ne poy krasavitsa » (Ne me chante pas, ma belle, ces mélodies), op. 4 n°4 – avec Giovanni Andrea Zanon

Richard Strauss
« Die Nacht » (La Nuit), op. 10 n°3
« Ständchen » (Sérénade), op. 17 n°2

Gabriel Fauré
« Après un rêve », op. 7 n°1

Antonin Dvořák
« Kdyz mne stara matka » (Chansons que ma mère m’apprenait), op. 55

Sergueï Rchamninov
« Son » (Le rêve), op. 38 n°5

Jacques Offenbach
Les Contes d’Hoffmann, Barcarolle – avec Elena Maximova

Piotr Tchaïkovski
« Den’ li carit » (Que règne le jour), op. 47 n°6

Réservations dès le mardi 5 octobre 2021 en abonnement ou dès le mardi 26 octobre 2021 à l’unité

Piotr Tchaïkovski, “Sérénade” (Anna Netrebko et Malcolm Martineau – Récital au Metropolitan Opera, 28 février 2016)

CD “In the Still of Night”
Paru en 2010
chez Deutsche Grammophon

Elle est réclamée sur les scènes d’opéra du monde entier où elle brille dans les rôles les plus éblouissants du répertoire. Mais la soprano superstar, adulée du public parisien, n’a pas donné de récital dans la capitale depuis début 2017. C’est donc une chance incroyable de la retrouver cette saison à la Philharmonie, dans un programme chant/piano finement ciselé qui lui permettra de montrer l’extraordinaire étendue de sa palette stylistique. Des variations infinies de couleurs et de timbre : c’est son talent à l’état brut que l’immense Anna Netrebko nous offrira au travers de l’épure des mélodies françaises, l’intensité poétique des romances russes, la fougue éclatante des Lieder allemands et l’irrésistible nonchalance des songs anglo-saxonnes – répertoire délicieusement intimiste complété par quelques indispensables extraits d’opéras.

10-30-60-85-105-135 €

annanetrebko.com/
martineau.info/