Skip to main content

Mercredi 19 septembre 2012 / 20h00
Théâtre des Champs-Elysées

Patrizia Ciofi, soprano – Leo Nucci, baryton
Orchestre de chambre de Paris
Marco Zambelli, direction

 

Verdi
Luisa Miller
Ouverture

Donizetti
Lucia di Lammermoor
“Ancor non giunse” (P. Ciofi)
“Regnava nel silenzio … Quando rapito in estasi…” (P. Ciofi)

Verdi
Rigoletto
Prélude
“Pari siamo… mio padre” (P. Ciofi/L. Nucci)
“Caro nome” (P. Ciofi)
“Cortigiani” (L. Nucci)
“Tutte le feste… Si vendetta” (P. Ciofi/L. Nucci)

Verdi
La Traviata
Prélude I
“È strano!… Ah, fors’è lui” (P. Ciofi)
“Di provenza il mar, il suol” (L. Nucci)
Prélude III
“Pura siccome un angelo” (L. Nucci)
“Non sapete quale affetto” (P. Ciofi)
“Un dì, quando le veneri” (L. Nucci)
“Ah! Dite alla giovine” (P. Ciofi)
“Non amarlo ditegli” (P. Ciofi/L. Nucci)

 

Pour ce premier récital de la saison, l’Italie et les duos seront à l’honneur avec la soprano italienne Patrizia Ciofi et son compatriote baryton Leo Nucci. Aux côtés de l’Orchestre de chambre de Paris – avec lequel Les Grandes Voix ont le plaisir de travailler à nouveau après trois superbes collaborations en 2011-12 -, dirigé par Marco Zambelli, ils interprèteront des airs et duos extraits de trois chefs-d’oeuvre: Lucia di Lammermoor de Gaetano Donizetti, Rigoletto et La Traviata de Giuseppe Verdi.
L’opéra de Donizetti est une adaptation d’un roman de Walter Scott à la fois simple, logique et dramatique, et qui fait preuve d’une palette de sentiments et d’états d’âme extrêmement variée. La Traviata, composé en 1853 par Verdi, est une histoire d’amour périlleuse entre un jeune homme de bonne famille et une courtisane.
Un duo de chanteurs, de compositeurs et d’opéras d’exception pour débuter cette saison!

5-10-30-55-74-95€

Coproduction Théâtre des Champs-Elysées / Céleste Productions – Les grandes voix

fr.wikipedia.org/wiki/Patrizia_Ciofi
fr.wikipedia.org/wiki/Leo_Nucci

Voir :

Giuseppe Verdi, Rigoletto, La vendetta (répétition générale aux Chorégies d’Orange – 2011)

 

Leave a Reply