Skip to main content

Mercredi 21 décembre 2011 / 20h00
Théâtre des Champs-Elysées

Katia et Marielle Labèque, piano
Ensemble Orchestral de Paris
Louis Langrée, direction
Grand Corps Malade, récitant

 

Ravel, Ma Mère l’Oye
Saint-Saëns, Le Carnaval des animaux
Poulenc, Concerto pour deux pianos
Bizet, Suites de l’Arlésienne, extraits

 

Ce concert est d’abord l’occasion de retrouver les pianistes Katia et Marielle Labèque, trop rares en France. Depuis leur Victoire d’Honneur en 2009, les deux sœurs ne cessent d’alterner tournées et recherches dans le développement de leur duo de pianos, en jetant des ponts entre classique, jazz, rock, musique du monde… Après la sortie d’un coffret sous leur label KLM Recordings il y a un an, leur dernier opus classique est un retour à leur premier amour : la Rhapsody in Blue de Gershwin qui, en 1981, les avait faites couronnées « disque d’or » et avait littéralement fait décoller leur carrière. Après Gstaad cet été, Hollywood Bowl à la rentrée puis Los Angeles, Chicago, Londres, Madrid et Séville, les sœurs Labèque rentrent chez elles à Paris pour Noël, avec dans les doigts, un très beau cadeau : le chef-d’œuvre de la littérature concertante à deux pianos, l’étincelant Concerto pour deux pianos et orchestre de Poulenc. Gravé pour le disque aux côtés de Seiji Ozawa il y a quelques temps, elles ne cessent depuis d’en métamorphoser et d’en enrichir l’interprétation. C’est l’un de leur classique favori !

A leurs côtés, une autre grande personnalité, plus aguerrie a priori au Casino de Paris et à l’Olympia qu’à la scène du Théâtre des Champs-Elysées, raconte pour nous le Carnaval des Animaux, grande et célèbre fantaisie zoologique de Saint-Saëns. C’est le slammeur le plus populaire de France, Grand Corps Malade, l’enfant de Saint-Denis, le « poète du bitume » qui donne la réplique ! La musique, les jeux de mots, les traits d’humour, ça le connaît. Sa célèbre – et désormais grande – voix interprètera les textes de Francis Blanche, préambules textuels aux tableaux musicaux.

La soirée est aussi le deuxième rendez-vous de la saison entre les Grandes Voix / Les Grands Solistes et l’Ensemble orchestral de Paris. Après le concert anniversaire le 18 novembre dernier, avant le concert Beethoven avec Maxim Vengerov en mars prochain, l’Ensemble orchestral est dirigé pour l’occasion par Louis Langrée, un chef devenu incontournable sur la scène internationale. Après son succès à Aix cet été dans La Traviata, il vient de diriger La Bohème au Met avant La Clémence de Titus à l’Opéra de Vienne, puis le Festival de Saint-Denis en juin prochain.

Ravel, Poulenc, Saint-Saëns, Bizet, Katia et Marielle Labèque, Louis Langrée, Grand Corps Malade…
Un programme de Noël, féérique et virtuose, plein d’humour et de poésie. Une affiche généreuse et inattendue. Une soirée de musique française pour toute la famille, brillante, populaire et festive.

Coproduction Ensemble Orchestral de Paris / Les grandes solistes – Céleste Productions

5-10-26-38-50-65€

www.labeque.com/

Voir :

Francis Poulenc, Concerto pour deux pianos

 

Leave a Reply