Skip to main content

Samedi 13 octobre 2012 / 20h00
Théâtre des Champs-Elysées

Elina Garanca, mezzo-soprano
Prague Philharmonia
Karel Mark Chichon, direction

 

ROMANTIQUE

Glinka
Rouslan et Ludmila, Ouverture
Tchaïkovski
La Pucelle d’Orléans, Air de Johanna
Massenet
Thaïs, Méditation
Saint-Saëns
Samson et Dalila, “Mon cœur s’ouvre à ta voix” – Bacchanale
Gounod
La Reine de Saba, “Plus grand, dans son obscurité”
Bizet
Carmen, “L’amour est un enfant de Bohême” – Prélude de l’acte I – “Habanera” – Entr’acte de l’acte III – “Séguedille” – Entr’acte de l’acte IV – “En vain, pour éviter” – Entr’acte de l’acte II – “Chanson bohème”

 

Après avoir récemment triomphé dans le Requiem de Verdi à la Scala de Milan, à Lucerne et à Salzbourg aux côtés de Jonas Kaufmann, Anja Harteros et René Pape sous la direction de Daniel Barenboïm, Elina Garanca interprète à Paris le grand répertoire romantique, incarnant des héroïnes fortes telles que Jeanne d’Arc, Sapho et Dalila dans des airs d’amour et de désespoir. Mais c’est avant tout Carmen, le grand rôle actuel de la mezzo-soprano, qui est ici à l’honneur, tour à tour rebelle, aguicheuse, volontaire, altière, sauvage, déterminée…
Un nouveau récital brûlant, sensuel et romantique.

5-10-35-60-90-110€

Coproduction Théâtre des Champs-Elysées / Céleste Productions – Les grandes voix

https://elinagaranca.com/

 

 

Voir :


Camille Saint-Saëns, Samson et Dalila, “Mon cœur s’ouvre à ta voix” (extrait du disque “Romantique”, paru le 1er octobre 2012 chez DG

 

Leave a Reply