Skip to main content

Jeudi 8 novembre 2012 / 20h30
Salle Gaveau

Andreas Scholl, contre-ténor
Tamar Halperin, clavecin

 

20 ANS DEJA !

Dowland, “Floe My Tears” – “Time Stand Still” – “I Saw My Lady Weep”
Campion, “I Care Not for These Ladies”
Purcell, Suite en sol mineur z.661 – “Music For a While” – “O Solitude” – “Sweeter Than Roses” – “Evening Hymn”
Schubert, “Du bist die Ruh”
Haydn, “Recollection”
Mozart, “Abendempfindung” – “Das Veilchen”
Brahms, “Mein Mädel hat einen Rosenmund” – Intermezzo op.118 n°2 – “All mein Gedanken” – “Da unten im Tale”
Schubert, “Der Jüngling auf dem Hügel” – “Der Tod und das Mädchen”
Brahms, “Es ging ein Mädlein Zarte” – “Stiller Nacht”

 

20 ans de carrière : le dimanche 24 janvier 1993, le contre-ténor Andreas Scholl donnait son premier concert parisien au Théâtre Grévin. C’était le début d’une carrière éblouissante, à laquelle Les Grandes Voix se sont associées (pas moins de 6 récitals programmés dans la série depuis 2002, dont le dernier aux côtés de Philippe Jaroussky en décembre 2010 dans un programme entièrement dédié à Purcell).
Alors qu’est sorti cette rentrée son nouveau disque Wanderer qui, comme son nom l’indique, explore le monde du Lied (Schubert/Brahms…), alors que vient de paraître le DVD de Rodelinda avec Renée Fleming, production du Met l’an dernier, et après le très controversé Giulio Cesare cet été à Salzbourg aux côtés de Cecilia Bartoli, Andreas Scholl a choisi l’intimité de la Salle Gaveau pour un format de récital ambitieux. Tantôt accompagné d’un piano, tantôt d’un clavecin, il propose un programme varié en forme de rétrospective et revient sur les plus grands airs qui ont marqué sa carrière et sa vie de musicien.

20-35-50-65€

Coproduction Philippe Maillard Productions / Céleste Productions – Les grandes voix

www.andreasschollsociety.org/

Voir :

Giovanni Battista Pergolesi, L’Olimpiade, “Tu me da me dividi”

 

Leave a Reply