Natalie Dessay et Karine Deshayes

Mardi 23 janvier 2018 / 20h30
Philharmonie 1 / Grande salle Pierre Boulez

VALSES D’AMOUR

Natalie Dessay, soprano
Karine Deshayes, mezzo-soprano
Werner Güra,
ténor
Laurent Naouri,
baryton-basse
Philippe Cassard,
piano
Cédric Pescia, piano

JOHANNES BRAHMS
Liebeslieder Walzer, op. 52 et op. 65
Valses pour piano à 4 mains, op. 39

BRAHMS, Liebeslieder Walzer (Heather Harper, Janet Baker, Peter Pears, Thomas Hensley, Benjamin Britten et Claudio Arrau – 1968)

Liebeslieder Walzer (Harmonia Mundi, 2007)

Distribution de haut vol pour une soirée autour des Liebeslieder-Walzer de Brahms, bouquet de chants d’amour en forme de valse, écrits pour un duo de pianistes et un ou plusieurs chanteurs. L’album apparemment sans prétention écrit par un Brahms tout préoccupé de ton populaire est servi par un quatuor de chanteurs de premier plan. Ils se connaissent et s’apprécient, d’ailleurs (quand ils ne sont pas carrément mariés, comme Dessay et Naouri) : on se souvient notamment du concert donné par le trio Dessay/Deshayes/Naouri à la Philharmonie en janvier 2016, qui avait déjà des allures de théâtre en miniature. Quant à Werner Güra, on sait comme il excelle dans le répertoire germanique, et il n’est pas étonnant de le retrouver sur un enregistrement des Liebeslieder-Walzer qui compte parmi les références du genre (chez Harmonia Mundi en 2006). Les chanteurs sont soutenus par le duo formé par Philippe Cassard (l’un des accompagnateurs de prédilection de Dessay ou Deshayes) et Cédric Pescia, que l’on voit souvent au coude à coude chez Mozart ou Schubert.

10-20-30-45-60-70 €

Coproduction Philharmonie de Paris / Les Grandes Voix

www.nataliedessay.fr
www.karinedeshayes.com
www.philippecassard.com
www.cedric-pescia.com