Lundi 11 janvier 2021 / 20h00
Théâtre des Champs-Élysées

DE L’ÉGLISE AU THÉÂTRE

Lisette Oropesa, soprano
Aya Wakizono, mezzo-soprano
Orchestre National d’Auvergne
Simone Di Felice, direction

Les conditions n’étant pas réunies pour que cette représentation ait lieu, nous sommes contraints de l’annuler. Merci de vous tourner vers la billetterie par laquelle vous aviez acheté vos billets afin de procéder au remboursement.

WOLFGANG AMADEUS MOZART
Ergo interest… Quaere superna, KV 143 (73a)

Pièce orchestrale

Messe en ut mineur KV 417a, « Domine deus » (duo)
Vêpres solennelles KV 339, « Laudate dominum »

Pièce orchestrale

 Exsultate, Jubilate, KV 165 : « Alleluia » et « Tu Virginum Corone »

GEORG FRIEDRICH HAENDEL
Rodelinda, « Ritorna, oh caro e dolce mio tesoro »
Rodelinda, « Io t’abbraccio » (duo)

Concerto Grosso op. 3 n°2

Serse, « Nemmen con l’ombre »
Serse, « Se l’idol mio »

Giulio Cesare, Ouverture

Giulio Cesare, « Eppur così in un giorno… Piangerò la sorte mia »

WOLFGANG AMADEUS MOZART, Le nozze di Figaro, “Deh vieni, non tardar” (Lisette Oropesa – Opéra National de Washington)

GIOACHINO ROSSINI, Il barbiere di Siviglia, extraits (Aya Wakizono, Florian Sempey – New National Theater de Tokyo, 2020)

CD “Aux filles du désert”
Paru en 2018

À seulement trente-six ans, Lisette Oropesa est déjà une véritable star, dont le nom suffit pour que tout Paris accoure écouter ce qu’elle chante. Depuis 2015, elle a enchaîné les triomphes à l’Opéra de Paris : elle éblouit d’abord dans Mozart, en Konstanze dans L’Enlèvement au Sérail, avant de briller en Gilda dans Rigoletto, Marguerite de Valois dans Les Huguenots, puis Adina dans L’Elisir d’amore et Rosina dans Le Barbier de Séville. Alors qu’elle est aujourd’hui sollicitée sur toutes les grandes scènes d’opéra, Lisette Oropesa apparaît à nouveau à Paris en 2021 pour un événement très attendu des lyricophiles et qui promet d’être exceptionnel : son premier récital au Théâtre des Champs-Élysées. Elle s’illustrera dans des oratorios de Mozart, revenant ainsi au compositeur à qui elle doit son succès initial au Metropolitan Opera de New York, à 22 ans seulement, lors de sa prise de rôle de Suzanne dans Les Noces de Figaro, et des airs d’opéras de Haendel. Lisette Oropesa partagera la scène avec la mezzo-soprano montante Aya Wakizono, « qui mêle à la fois une grande capacité technique et un sens théâtral particulièrement aiguisé » (Président de Cercle Lyrique de Metz, Festival Rossini 2014).

5 – 10 – 30 – 45 – 65 – 85 €

lisetteoropesa.com/