Juan Diego Flórez

Dimanche 12 novembre 2017 / 20h
Théâtre des Champs-Élysées

CHANT NATUREL

Juan Diego Flórez, ténor
Orchestre de Chambre de Lausanne
Joshua Weilerstein, direction

WOLFGANG AMADEUS MOZART
Les Noces de Figaro, Ouverture
L’Enlèvement au Sérail, « Ich baue ganz auf deine Stärke »
Don Giovanni, Ouverture
Don Giovanni, « Il mio tesoro »
Il re pastore, « Si spande al sole in faccia »
Così fan tutte, Ouverture
La Flûte enchantée, « Dies Bildnis ist bezaubernd schön »
Idomeneo, « Fuor del mar »

GIOACCHINO ROSSINI
Otello, « Che ascolto? Aimè… Ah, come mai non senti? »

JULES MASSENET
Thaïs, Méditation (pour orchestre seul)

JACQUES OFFENBACH
Les Contes d’Hoffmann, « Ô Dieu, de quelle ivresse »
Les Contes d’Hoffmann, « Va pour Kleinzach ! »

PIETRO MASCAGNI
Cavalleria rusticana, Intermezzo

GIACOMO PUCCINI
La Bohème, « Che gelida manina »

GIUSEPPE VERDI
La Traviata, Prélude de l’Acte III
Rigoletto, « Questa o quella »
I lombardi, « La mia letizia infondere… Come poteva un angelo »

MOZART, La Betulia liberata, “D’ogni colpa” (Juan Diego Flórez, Orchestra Sinfonica Nazionale della Rai et Christopher Franklin – 2016)

Tous saluent son élégance, la virtuosité de sa technique, la beauté de ses aigus… Le ténor péruvien Juan Diego Flórez fit ses débuts à l’âge de vingt-trois ans au Festival Rossini de Pesaro, avant d’être acclamé sur toutes les grandes scènes internationales. Les œuvres de Bellini et Donizetti sont prioritairement au cœur de son répertoire. Ce soir, il nous entraîne vers d’autres contrées avec Mozart, sans oublier néanmoins son cher Rossini, Offenbach et Verdi.

5-10-35-75-110-165 €

juandiegoflorez.com