Lundi 20 janvier 2020 / 20h00
Théâtre des Champs-Élysées

MA VIENNE

Jonas Kaufmann, ténor
Rachel Willis-Sørensen,
soprano
PKF – Prague Philharmonia
Jochen Rieder,
direction

JOHANN STRAUSS II
Eine Nacht in Venedig
Ouverture
« Sei mir gegrüßt du holdes Venezia »
« Ach wie so herrlich zu schau’n »

Tik-Tak Polka

Die Fledermaus
Uhren-Duett
« Klänge der Heimat »

Fanny Elssler, « Draußen in Sievering »

Leichtes Blut, Polka

Wiener Blut, Titel-Duett

ROBERT STOLZ
Wiener Cafe, Walzer

EMMERICH KÁLMÁN
Die Zirkusprinzessin, « Zwei Märchenaugen »

FRANZ LEHÁR
Die lustige Witwe
Vilja-Lied
« Lippen schweigen »

ROBERT STOLZ
« Im Prater blüh’n wieder die Bäume »
« Wien wird schön erst bei Nacht »
Gruss aus Wien, Marsch

RUDOLF SIECZYNSKI
« Wien, Wien nur du allein »

JOHANN STRAUSS II, Die Fledermaus, “Dieser Anstand, so manierlich” (Jonas Kaufmann, Rachel Willis-Sørensen, Staatsopernchor Sächsische, Staatskapelle Dresden, Franz Welser-Möst – enregistré au Semperoper Dresden le 31 décembre 2018)

NOUVEL ALBUM : “Wien”, parution le 11 octobre 2019 chez Sony Classical
(crédit photo : Sony Classical / Gregor Hohenberg)

Après un bouleversant récital de Lieder avec pianiste, toute en finesse et en intériorité, c’est dans un tout autre répertoire que Jonas Kaufmann revient au Théâtre des Champs-Elysées. Accompagné du Prague Philharmonia, le ténor star mettra son immense talent et sa voix chaleureuse au service d’un genre auquel il est particulièrement attaché : l’opérette viennoise. Alors que la saison passée, il a fait des débuts remarquables dans le rôle d’Eisenstein de La Chauve-Souris à Dresde, c’est au public français que le ténor bavarois a maintenant à cœur de faire découvrir et redécouvrir le pétillant champagne des Johann Strauss II, mais aussi les merveilles d’autres compositeurs tels que Robert Stolz ou Emmerich Kálmán, pour une soirée qui s’annonce totalement enivrante !

10 – 20 – 60 – 90 – 130 – 200 – 250 €

jonaskaufmann.com