Emoke Barath

Vendredi 1er février 2019 / 20h30
Salle Gaveau

VENEZIANA

Emőke Baráth, soprano
Il Pomo d’Oro
Francesco Corti,
direction

BARBARA STROZZI
Lagrime mie, op.7

FRANCESCO CAVALLI
Sinfonia

FRANCESCO CAVALLI
Alba, ch’imperli i fiori… Amor, che mascherasti 

BARBARA STROZZI
Mi fa rider la speranza 

BIAGIO MARINI
Sonata sopra « Fuggi dolente core »

ANTONIO CESTI
Speranza ingannatrice

TARQUINIO MERULA
Ballo detto Eccardo

FRANCESCO CAVALLI
Vanne interpido

GEORG FRIEDRICH HAENDEL
Note placida e cheta, HWV 142

ALESSANDRO STRADELLA
Sonata I in do maggiore

GEORG FRIEDRICH HAENDEL
La Lucrezia, HWV 145

Play Video

GIOVANNI BATTISTA PERGOLESI, Stabat Mater, « Vidit suum dulcem natum » (Emöke Baráth, Nathalie Stutzmann)

Premier album :
“Voglio cantar”
(Strozzi)
Il Pomo d’Oro, Francesco Corti
Parution le 18 janvier 2019 chez Erato

Avec les couleurs chatoyants de son timbre, sa virtuosité époustouflante et, surtout, une musicalité qui peut se faire tour à tour caressante ou intense, Emőke Baráth a conquis une place exceptionnelle sur la scène internationale, invitée régulière de chefs aussi illustres qu’Emmanuelle Haïm, William Christie, Christina Pluhar, ou encore Leonardo García Alarcón. Elle est littéralement incomparable tant dans les raffinements poétiques du Seicento que dans le bel canto du 18ème siècle. Elle le démontrera magistralement lors de ce concert à la Salle Gaveau, entourée de ses complices virtuoses du Pomo d’Oro.

22-38-55 €

Coproduction Philippe Maillard Productions / Les Grandes Voix