Mardi 19 mai 2020 / 20h00
Théâtre des Champs-Élysées

ROMANTIQUE

Aleksandra Kurzak, soprano
Orchestre de l’Opéra de Limoges
Robert Tuohy, direction

GIACOMO PUCCINI
Preludio sinfonico

RUGGERO LEONCAVALLO
Pagliacci, « Quel fiamma… Stridono lassù »

FRANCESCO CILEA
Adriana Lecouvreur, Intermezzo
Adriana Lecouvreur, « Ecco respiro appena… Io son l’umile ancella »

PIETRO MASCAGNI
Cavalleria rusticana, Intermezzo

GIUSEPPE VERDI
Il trovatore, « D’amor sull’ali rosee »

GIACOMO PUCCINI
Suor Angelica, Intermezzo
Tosca, « Vissi d’arte »

ANTONIN DVORAK
Danse slave, op.46 n°8
Rusalka
, « Mesicku na nebi hlubokem »

STANISLAW MONIUSZKO
Halka, Ouverture
Halka
, « Ha dzieciątko nam umiera… O mój maleńki »

PIOTR ILITCH TCHAÏKOVSKI
Eugène Onéguine, Polonaise
Eugène Onéguine,
Scène de la lettre : « Puskai pogibnu ya »

GIUSEPPE VERDI, Otello, « Ave Maria » (Aleksandra Kurzak, Graeme Jenkins – filmé à l’Opéra Bastille en 2018)

NOUVEAU CD :
“Desire”
Parution le 8 mai 2020
(Sony Classical)

Aleksandra Kurzak s’affirme depuis plusieurs années comme une des plus grandes sopranos de sa génération. Elle a triomphé sur toutes les grandes scènes lyriques, du Metropolitan Opera de New York, à la Scala de Milan, en passant par le Covent Garden et plus récemment à l’Opéra Bastille.
Après un concert triomphal consacré à Puccini, en duo avec son époux Roberto Alagna, la soprano polonaise revient au Théâtre des Champs-Élysées pour son premier récital parisien en solo, mettant son immense talent et son timbre onctueux au service des plus grands airs du répertoire lyrique du XIXème siècle.

5 – 10 – 30 – 55 – 74 – 95 €

http://aleksandrakurzak.com