Julia Lezhneva et Franco Fagioli

Mardi 27 mars 2018 / 20h
Théâtre des Champs-Élysées

SANCTUS

Julia Lezhneva, soprano
Franco Fagioli, contre-ténor
Cappella Gabetta
Andrés Gabetta, direction

ANTONIO VIVALDI
Concerto pour cordes et basse continue en sol mineur, RV 156

NICOLA ANTONIO PORPORA
Motet « In caelo stelle care »  (J. Lezhneva)

ANGELO RAGAZZI
Sonate a quattro pour violon solo et orchestre en sol majeur, op. 1 n°8

ANTONIO VIVALDI
Nisi Dominus (F. Fagioli)

GIOVANNI BATISTA PERGOLESI
Stabat Mater (J. Lezhneva & F. Fagioli)

PERGOLESI, Stabat Mater, « Stabat Mater dolorosa » (Julia Lezhneva, Philippe Jaroussky, Coro della Radiotelevisione svizzera – Erato, novembre 2013)

Julia Lezhneva, Philippe Jaroussky, Stabat Mater (Erato, 2013)

Si le Stabat Mater est bien authentique, contrairement à la multitude d’œuvres apocryphes qui furent attribuées à Pergolèse après sa mort, on connaît bien peu de détails sur sa genèse. Cette page poignante d’un musicien disparu tragiquement à vingt-six ans donna lieu à une légende comparable à celle du Requiem de Mozart. La tradition voudrait que le compositeur l’ait achevée sur son lit de mort. La réalité semble être moins « romanesque ». La célébrité de cette page, abondamment éditée et exécutée au XVIIIe siècle contribua pour beaucoup à la gloire posthume de son auteur. Pour ce concert, Julia Lezhneva et Franco Fagioli ne seront ni l’un ni l’autre en terres inconnues : la première a bouleversé par la version du Stabat qu’elle a gravé avec Philippe Jaroussky comme partenaire et le second s’est fait remarquer dans le rôle-titre d’Adriano in Siria à l’Opéra de Versailles, l’un des ouvrages lyriques de Pergolèse récemment tiré de trois siècles d’oubli.

5-10-30-55-74-95 €

www.julialezhneva.com
www.franco-fagioli.info