Roberto Alagna – Inva Mula – Dmitri Hvorostovsky

By 27 juin 2014Saison 2013/2014

Vendredi 27 juin 2014 / 20h00
Salle Pleyel

Inva Mula, soprano
Roberto Alagna, ténor
Dmitri Hvorostovsky, baryton
Orchestre National d’Île-de-France
Riccardo Frizza, direction

 

ALAGNA EST OTELLO

Verdi
Otello, Grands airs et duos

Introduction de la scène 3 et Duo d’Otello et Desdémone : « Già nella notte densa » (I,3)

Air de Iago : « Vanne la tua meta già vedo » (II,2)
Duo de Iago et Otello : « Cio m’accorra… » (II,3)
Duo d’Otello et Desdémone : « D’un uom che geme sotto… » (II,4)
Scène d’Otello, Iago et Desdémone : « Dammi la dolce lieta » (II,4)
Duo de Iago et Otello : « Desdemona rea!… » (II,5)

Introduction de l’Acte III
Duo d’Otello et Iago : « Continua… » (III,1)
Duo d’Otello et Desdémone : « Dio ti giocondi, o sposo » (III,2)
Air d’Otello : « Dio! mi potevi scagliar » (III,3)
Duo d’Otello et Iago : « Ah! Dannazione! » (III,4)
Fin de l’Acte III : « Ecco il leone! » (III,9)

Introduction de l’Acte IV
Air de Desdémone : « Mia madre aveva una povera ancella… » (IV,1)
Air de Desdémone : « Ave Maria » (IV,2)
Duo d’Otello et Desdémone : « Chi è la?… » (IV,3)
Air d’Otello : Niun mi tema » (IV,3)

 

On ne présente plus Roberto Alagna, venu à Otello en 2003, lors d’une prise de rôle au pied levé à l’Opéra de Los Angeles en remplacement de Plácido Domingo. Il partage les feux de la rampe avec Dmitri Hvorostovsky, véritable star en Russie, ainsi qu’avec l’Albanaise Inva Mula, avec qui il a déjà partagé la scène à Orange et à l’Opéra Bastille. Face à l’Orchestre National d’Île-de-France, Riccardo Frizza est au pupitre ; l’Italien est un poids lourd du monde de l’opéra, dirigeant dans tous les importants festivals lyriques (Festival Rossini à Pesaro, Festival des Deux Mondes à Spolète, Festival Verdi à Parme) et les grandes maisons d’Italie (Rome, Bologne, Turin, Gênes, Florence).

10-55-80-110-160 €

Coproduction Salle Pleyel / Céleste Productions – Les Grandes Voix

EN PARTENARIAT AVEC

www.robertoalagna.net/‎
www.hvorostovsky.com/‎

Voir :

Verdi, Otello, « Già nella notte densa » (Roberto Alagna avec Angela Gheorghiu)

Verdi, Rigoletto, « Si, vendetta » (Inva Mula et Leo Nucci)

Verdi, Otello, « Credo in un Dio crudel » (Dmitri Hvorostovsky)